Issus de la Loi sur l’Architecture de 3 janvier 1977, les CAUE sont actuellement présents dans 92 départements. Ils sont regroupés au sein de la Fédération Nationale des CAUE et travaillent parfois en unions régionales.

Les CAUE sont essentiellement financés par une taxe affectée (taxe départementale des CAUE  jusqu’en 2012, puis fraction de la taxe d’aménagement) basée sur les surfaces déclarées des permis de construire. Les taux de cette taxe sont votés par les Conseils généraux.

Associations loi 1901 les CAUE sont gérés par des Conseils d’administration de manière indépendante.

Dans leurs missions de formation, d’information et d’accompagnement des maîtres d’ouvrage, ces organismes demeurent les interlocuteurs privilégiés des élus. Toutefois les CAUE placés par leurs statuts hors du champ concurrentiel et de la maîtrise d’œuvre, ne peuvent combler la demande d’ingénierie territoriale, aujourd’hui en très forte progression.

En 1979, le CAUE 63 a été créé en conformité avec la loi de 1977 sur l’architecture. Depuis cette date, cet organisme a œuvré en s’impliquant dans le tissu local à tous les niveaux en appui des élus territoriaux, en s’impliquant auprès des services déconcentrés de l’Etat, des administrations publiques départementales ou régionales, des professionnels du cadre de vie à titre individuel ou auprès des organisations professionnelles, des porteurs de projet privés et des citoyens.
Les architectes consultants, mis à disposition par l’assistance architecturale de la Direction Départementale de l’Equipement, sont devenus au fil du temps des architectes intégrés dans la structure. L’équipe permanente a désormais des compétences pluridisciplinaires (architectes, urbaniste, géographe, chargé de documentation, chargé de communication, pôle administratif) intervient au service des territoires.